MENU

HOMEPAGE Société Filtration des
brouillards d'huile
Produits Savoir-faire Secteurs
Dépoussiérage
industriel
Produits Savoir-faire Secteurs
Blog Agent Nous contacter Approfondissements
Filtres pour brouillards d’huile Filtres à coalescence Aspiration fumées huileuses Aspiration centralisée industrielle Filtration d’air industrielle Aspiration de brouillards et fumées d’huile Aspiration filtration industrielle Brouillards fumée huile Filtre dépoussiéreur industriel Système de dépoussiérage industriel
Privacy Cookies

Filtration des fumées provenant des machines-outils : dangers et besoins

Écrit Mercredi, par Nicola Tagliabue
filtrazione fumi macchine utensili

 

L'évolution de la technologie et de l'industrie a entraîné des améliorations progressives. Notre siècle est parsemé de succès et la qualité de vie a augmenté de façon exponentielle. Les machines-outils sont de plus en plus avancées et sûres mais, malgré tout, il existe encore trop de dangers liés à l'utilisation de ces technologies.

Tous les types d'usinage des métaux à froid, tels que le tournage, le rabotage et le fraisage, impliquent la lubrification des éléments en contact avec des huiles et autres fluides lubro-réfrigérants de diverses natures, depuis lesquels se développent différents types de fumées et de brouillards huileux extrêmement dangereux pour la santé.

Les dangers de l'usinage à froid des métaux

Les grands organismes de classification et de définition des valeurs limites, à savoir l'OSHA (Occupational Safety and Health Administration), le NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health) et l'ACGIH (American Conference of Industrial Hygienists) ont mené différentes études sur le thème de l'inhalation des fumées provenant des machines-outils et ont déterminé la majeure partie des huiles et brouillards en dérivant comme étant dangereux et potentiellement cancérigènes pour l’homme.

Depuis 1967, le NIOSH surveille les risques pour la santé des travailleurs des industries utilisant ce type de fluides, indiquant une longue série de maladies et d'irritations dues à un manque ou une mauvaise filtration des fumées des machines-outils. Les problèmes les plus fréquents sont de nature variée :

 

  •          Problèmes cutanés, comme l'eczéma et l'érythème fréquent,
  •          Irritation des yeux,
  •          Problèmes sur les voies respiratoires primaires (gorge et nez),
  •          Problèmes respiratoires, de la simple toux à la tension thoracique et à l'asthme.

 

Les opérateurs de ces machines sont exposés à un certain nombre de dangers, tels que le contact avec les huiles par éclaboussures, dues à la manipulation d'outils huileux ou au contact avec des surfaces contaminées. Les plus grands risques proviennent de l'inhalation de brouillards huileux contenant des agents chimiques, cancérigènes et biologiques.

Comment éliminer les risques dus aux fumées des machines-outils ?

Pour prévenir les problèmes de santé liés à la formation de brouillards huileux, il est nécessaire d'utiliser des filtres adaptés. Les filtres pour brouillard d'huile SO.TEC utilisent le principe de coalescence, grâce auquel les petites gouttes de liquide, en suspension dans l'air ou à l'intérieur d'autres liquides non mélangeables, s'agglomèrent pour former des éléments plus gros. Ces filtres, précisément appelés filtres à coalescence, aspirent les fumées de procédé et en restituent la partie huileuse qui, dans certains cas, peut également être réutilisée.

SO.TEC est une société qui conçoit et fournit des systèmes également destinés à la filtration des fumées des machines-outils et, depuis 1995, réalise des filtres à coalescence pour tout type d'usinage mécanique. Les laboratoires SO.TEC sont constamment à jour et disposent des meilleures technologies pour vous fournir le support technologique dont vous avez besoin.

Les systèmes de filtration des brouillards d'huile SO.TEC se divisent en 3 catégories principales :

 

  •          Aspirateurs Mini Max, pour des capacités d'aspiration réduites (de 500 à 7 000 m3/h et par filtre), parfaits pour l'aspiration et la filtration d'une seule machine et/ou équipement, ou encore pour les mini-centralisations.
  •          Mini-Max Plus et à développement vertical, pour des capacités d'aspiration intermédiaires (de 8 000 m3/h à 10 000 m3/h), équipé d'un ventilateur électrique insonorisé à l'intérieur de la machine, avec filtres disposés verticalement.
  •          Les systèmes d'aspiration super-compacts sont parfaits pour les besoins de filtration élevés et permettent la réutilisation de l'huile en éliminant l'agent polluant du flux d'air.

 

 

Tous les systèmes SO.TEC d'aspiration et de filtration des fumées et brouillards de machines-outils garantissent de très faibles valeurs d'émission, bien en dessous des limites consenties par la loi. Les éléments filtrants présentent une longue durée de vie, un faible besoin d'entretien, ce qui permet donc des économies.

 

La santé de vos employés est importante ? SO.TEC tient à vous et à votre entreprise. Demandez dès maintenant un devis gratuit et découvrez quel système à coalescence vous convient le mieux.

Tags

Nicola Tagliabue

Auteur Nicola Tagliabue

Managing Director at SO.TEC Srl

Écrire un commentaire